MSVD-TOGO Monde Solidaire pour le Volontariat et le Developpement
Buts des camps

*Buts des camps chantiers solidaire

-Permettre à la communauté locale de contribuer à la réalisation de projets dont ils seront les principaux bénéficiaires;

-Promouvoir l’apprentissage technique des participants, par exemple, menuiserie, techniques de restauration de monuments, secourisme…

-Unifier un groupe d’individus qui désirent travailler volontairement pour une communauté de leur pays ou étrangère;

-Favoriser le dialogue interculturel, les échanges d’expériences et d’idées entre des personnes venant de pays, de cultures ou de religions différentes;

-Apprendre aux participants à surmonter les différences culturelles, religieuses, linguistiques, et à vivre et travailler ensemble pour la réalisation d’un projet commun;

-Offrir aux participants la possibilité de voyager et de découvrir un pays, une population et une culture sous un angle différent de celui du tourisme;

-Contribuer à la réalisation de projets locaux qui s’inscrivent dans le cadre de programmes d’organisations internationales (ex: préservation du patrimoine culturel).

*Objectifs généraux des camps chantiers solidaires

La réalisation des travaux communautaires vise avant tout :

-A se confronter à la réalité du milieux hôte et a développer le volontariat international

-A rapprocher les cultures, les civilisations, les expériences des diverses sociétés qui y sont confondues.

-A développer le partenariat Nord/Sud

-A apporter une assistance aux populations locales

Avec MSVD, vous aurez donné quelque chose de nouveau au pays à la communauté, vous aurez fait de vos vacances, des vacances utiles, laborieuses, des vacances de fête remplies de souvenirs tangibles et inoubliables.

La toute première nécessité des camps chantiers de  MSVD est avant tout la possibilité qui est offerte à tous les volontaires quelques soit leur provenance de rencontrer des peuples et des cultures qui sont différentes des leurs.

Ils découvrent les joies et peines de ces peuples, leur façon de vivre et de résoudre les problèmes quotidiens de la vie, c’est toujours un plus de savoir!.

*Qui peut y participer ?

A un chantier solidaire :

Toute personne (homme, femme) ayant au moins 18 ans, animée d’esprit de volontariat et désireuse d’apporter bénévolement sa contribution pour le développement d’une communauté rurale et de s’enrichir de nouvelles expériences cultuelles.

A un  stage de formation & mission de volontariat :

Toute personne (homme, femme) ayant au moins 18 ans, désireuse de s’ouvrir de nouveaux horizons en renforçant sa capacité professionnelle dans plusieurs domaines (éducation, santé, arts etc..).

   A du  tourisme solidaire :

Toute personne (homme, femme) ayant au moins 18 ans, désireuse de s’ouvrir de nouveaux horizons, découvrir l’Afrique dans sa plénitude, ses richesses culturelles, son histoire, ses traditions, ses peuples etc...

*Comment participer?

Alors pourquoi partir ?

Participer à un camp chantier de solidarité internationale pour :

    • Effectuer un travail précis mais modeste sur un micro projet de développement ;
    • Prendre un engagement ponctuel mais rigoureux vis-à-vis de MSVD et ses différents partenaires et de la communauté villageoise hôte et bénéficiaire du projet;
    • Faire des rencontres humaines et culturelles enrichissantes;
    • Vivre en communauté pendant trois semaines avec ses avantages et ses inconvénients.

Mais ne venez pas pour :

• Faire un séjour du touriste à la mode ;
• Faire une colonie de vacance;
• Vous la couler douce au soleil ;
• Changer le monde ou sauver l’Afrique;
• Imposer votre façon de voir et de faire ;
• Confirmer vos préjugés, dogmes et autres idées préconçues sur l’Afrique et le développement.

MSVD  travaillant aujourd’hui en étroite collaboration et en partenariat avec d’autres associations internationales autour de différents projets ciblés; au départ, notre association n’avait pas de critères de sélection objectifs concernant le choix de ses futurs volontaires participants à nos actions et à nos différents projets. Nous étions seulement attentifs à quelques qualités humaines nous paraissant indispensables (ouverture d’esprit, tolérance, dynamisme, enthousiasme, motivation, sérieux...).

De nos jours la dynamique du volontariat et du développement local le souhaitant, nous préférons donner la priorité aux personnes ayant réellement envie de s’investir dans nos projets et donc dans la vie de l’association avant et/ ou après le camp chantier, le stage, la mission de volontariat ou le tourisme solidaire. En amont du chantier, la participation aux activités menées par l’association est donc un critère de choix déterminant pour MSVD et des autres structures partenaires.

Et surtout, il faut aussi être conscient du type de séjours qui s’offre à vous. Pour dire les choses simplement : adeptes du confort, de la vie en solitaire ou la personne à la santé fragile, s’abstenir !!!

NB : Votre participation  à une mission de solidarité international  étant universitaire ou  lycéen  peut viser les objectifs comme :

-Tester une profession avant de débuter une longue formation en faisant soit des stages ou en effectuant des missions de volontariat ou stage.

-Etendre son horizon à travers la découverte d’autres cultures traditionnelles.

-Rompre tant soit peu avec la monotonie d’une vie qui semble figée.

-Améliorer ses compétences linguistiques en apprenant de nouvelles langues à l’étranger.

-Forger son propre caractère en s’exposant à des situations à un temps record.

-Expérimenter différentes orientations à un temps record.

A MSVD, nous ne sommes malheureusement pas seuls à croire que ce sont des objectifs légitimes qui méritent d’être réalisés. C’est dans cette vision que notre association a vue le jour

*Pourquoi faire un camp chantier solidaire en Afrique ?

Il est de plus en plus facile et surtout à la mode d’aller en Afrique en tant que touriste. Passer  des vacances, ça peut être sympa, mais vous ne découvrirez pas réellement l’Afrique et le Togo. En faisant un camp chantier de deux (2), trois (03) semaines, un (01) mois ou de deux (2) mois par contre; vous rentrerez directement en contact avec la population locale.

En travaillant avec elle, vous aurez un bon aperçu de leur vie quotidienne, vous irez dans des endroits où jamais vous n’aurez mis pied en tant que touriste. De plus vous finirez par vous faire des amis avec la communauté locale : L’échange n’est pas uniquement humain mais aussi culturel.

Le tourisme a le plus souvent un impact mauvais sur la communauté locale. Bien sûr, il est source de revenu, mais ce revenu n’est pas bien souvent redistribué aux habitants. Ce tourisme engendre parfois l’exploitation des gens et souvent, la perte des traditions et cultures ainsi que la détérioration des paysages.

En faisant un camp chantier, donc vivant et travaillant ensemble avec une communauté rurale, on espère que les gens venant du monde entier apprendront à comprendre et à respecter les autres cultures plutôt que les exploiter.

*Les différents types de chantiers :

Dans un engagement d’aider les jeunes à s’épanouir dans un esprit de solidarité et d’entraide, d’échanges culturels et du développement durable, chaque année l’association MSVD organise en collaboration avec ses partenaires Nationaux et Internationaux, ses représentants en France, Belgique, Italie, Allemagne .... des camps chantiers solidaire au TOGO, au BURKINA – FASO, au GHANA, au NIGER.

Ces camps chantiers durent généralement deux (2) semaines, trois (3) semaines, un (1) mois ou même deux (2) mois. Ils sont axés autour des projets de développement local :


• La construction de bâtiment scolaire/case de santé/bibliothèque/latrines publiques
• L’animation Socio-éducatives & sportive avec les enfants
• L’artisanat Africain
• Le soutien Scolaire
• L’alphabétisation des femmes rurales
• La mobilisation/sensibilisation sur les IST/ VIH-SIDA
• La mobilisation/sensibilisation sur le paludisme
• Le reboisement et sensibilisation sur l’environnement
• La rénovation d’ecole ou autres infrastructures
• L’intégration familiale/cuisine Africaine/placement des volontaires dans les familles d’accueils etc