MSVD-TOGO Monde Solidaire pour le Volontariat et le Developpement
Nos Camps

Vous avez envie de partir pour une mission humanitaire de solidarité internationale avec une association crédible à statut apolitique et à but non lucratif,faire ensemble un projet avec des volontaires nationaux de notre association pour une cause humanitaire, nous restons disponible pour vous accueillir.Vous avez envie de partir en groupe ou en famille à la découverte de l’Afrique du Togo avec ses cultures et traditions, vous serez les bienvenues au sein de notre association .
Vous êtes étudiants ,groupes de scouts,cadres sanitaires ou éducatifs ,association de jeunes ,vous avez une motivation de venir en aide aux populations ou enfants démunis nous serons ravi de vous accueillir pendant la période exacte de votre disponilité pour le projet de votre choix et qui répond aux objectifs que vous poursuivez

*Chantier de soutien scolaire (cours de vacance aux  élèves)

Très longtemps il se relève  des  rapports  que  soumettent  les  enseignants  vis-à-vis  des  difficultés qu’ils  constatent   dans l’exercice de leur  fonction dans les milieux locaux, après   qu’ils  ne  soient affectés   des problèmes  comme :

-Le  manque  de  matériels  ou d’outils de travail pouvant  leurs  aider  véritablement  dans  l’exercice de leur s  fonctions .Le manque de  cadre éducatif   et propre reste un  fait sur lequel  il faut mériter. Nous  nous  sommes  rendu  en cause  en  se  disant  que  lorsque  nous  irons   vers  les enfants , ce serait    une  façon  pour  nous  de  venir  indirectement  aux  enseignants. Nous  avons  pour  motivation  de   relever  le  niveau   des   enfants et   des  jeunes  de ces  milieux .MSVD-TOGO initie   chaque  année  des  chantiers  de  soutien  scolaire  pour  les  enfants  afin  qu’ils  reçoivent des  formations  complémentaires  et  plus  résumées , mais détaillées ,pour  faire  leurs faire comprendre  plus  clairement   les  chapitres   mal compris  .Les  programmes  de  l’année académique prochaine pourront  être brossés  aussi  pour  les  enfants  afin  qu’ils  puissent  affronter  avec  plus  d’attention    les  cours  de  l’année  académique  suivante.

Les  cours  seront  dispensés  dans  la  matinée   de  07- 12 heures  et  les  après- midis   seront consacrés  à  l’animation  djembé  psycho -éducative. Les  enfants  pourront  bénéficier  des  dons  comme : fournitures   scolaires   si  possible  à  la  fin  des  cours  de  soutien  scolaire.

 LE TRAVAIL :

Quand  on parlera  des  volontaires  de  MSVD-TOGO  ce sont  des  jeunes  ayant  la  motivation de venir  en  aide  aux  enfants  en  passant  par  l’enseignement. Les  volontaires  seront  les  enseignants  et   se  tiendront  disponible  pour  dispenser  des  cours  dans  diverses  matières  de  leurs  choix aux enfants  et  jeunes  élèves  soit  au  cours  primaire ou secondaire. Travailler  avec  des  enfants  et des  jeunes  étudiants , des  artistes  percussionnistes  rasta   ou  artistes  plasticiens  de  notre structure dans une   collectivité  locale   gérée  par  des  notables , le  chef  du  village. Participer  à  ce projet    reste    une  expérience  très  enrichissante  et  envoutante  vis-à-vis  de  la  chaleur  et  du  contact   fort  avec  les  enfants  ,la culture ,la  tradition. Les  cours  à  dispenser  peuvent  s’agir du  :Français ,l’Anglais, Récitation, Lecture, Calcul  rapide ,Calcul mental, Orthographe, Grammaire , Lecture, Dessin, Peinture ….

Les  volontaires  nationaux  joueront  non  seulement  le  rôle  d’enseignants  mais  aussi   de traducteurs   entre  les  enfants  et  les  volontaires  expatriés  .

Une  grande  partie  de  nos  populations  demeure  rurale .Plus  de  femmes  que  d’hommes  ,voir  plus  de  50  %  de la population  totale. On  ne  cesserait  de  parler  de  l’éducation  des  enfants  et  la  gestion  de la  vie  familiale en  n’  étant  pas   reconnaissant  envers  les  femmes  qui  jouent  dans la  majeur  partie  des  cas  le  rôle  d’encadrement  des  enfants  et  de  nourrisse  des  enfants .Beaucoup  d’entre  elles  demeurent  analphabètes  avec  un  pourcentage  de  plus  de  50  %.La  formation  des  femmes  est  très importante ,la  valorisation de leur  image  est envisagée. La formation  des  femmes  ira  au  delà  de   leur  scolarisation au village ,mais aussi   mener  des  débats sur   la  santé ,l’intégration  familiale , le rôle  joué   par  les  femmes  en  famille , dans  la société et la  responsabilité féminine.

Les   femmes   sont  à  encourager  en  milieu  local  car  ayant  été  souvent  victimes  de  violations  de droits   il y  a  de  cela  des  années  antérieures   mais  une grande  majorité  des  femmes  ne  baissent  jamais  les  bras  vis  à  vis  des   questions  relatives  au  développement  local .Nos  projets  les  soutiennent  sur le plan scolaire , par des cours de langue et  de  calcul ,droits ,devoirs  et leur promotion  .En  groupement  comme  on  a dû  le  constater  elles  gagnent de l’  expérience   sur  la vie  communautaire  féminine  et  abordent  avec  facilité  les  réalités  ou  difficultés  sociales.

Déjà   1  an  d’expérience  dans  l’alphabétisation  des  femmes    avec  MSVD-TOGO   à  KPOME  un village  situé  à  environ  70  km  de  la  ville  de  Lomé. 3 ans  d’expérience  à  TABLIGBO  (2009-2012).

Beaucoup  de  femmes   au  début  de  ces  projets  se  sont  manifestées   et  enregistrées    pour suivre  le  programme  d’alphabétisation   avec MSVD  -AFRIQUE, et  l’objectif  était   le  renforcement des  capacités  des  femmes  en  milieu  local  .Un  projet  de  suivi  est  élaboré   au  tour  du camp chantier  pour  un  accompagnement.

En  juillet  et  Août  à  TABLIGBO,KPOME  … beaucoup  de  femmes  se  sont  intéressées  aux cours .Les   participants  étaient  des  volontaires  étrangers  et  Togolais  et Burkinabais.

En  Juillet –Août  à  KPOME   on avait  au  début  du  projet 7    volontaires  nationaux, 11 volontaires  étrangers  avec plus de  30 enfants   et plus de   25 femmes. A TABLIGBO  plus  de  20  Volontaires expatriés   étaient  au  rendez-vous, 10 nationaux , plus  de  100  enfants , et  10 nationaux  étaient présents. 

En  fin  Juillet –Août  2011 : 50 femmes  et plus de 200 enfants   venaient  apprendre  avec  les  volontaires  nationaux  et  expatriés  de  notre  structure .

Le  projet  se  poursuit  chaque  année  avec   le suivi  de  MSVD-TOGO.

 Les  volontaires  se  sont  impliqués  quotidiennement. Nous  distinguons  les  classes  suivantes :

-Primaire (CP1, CP2, CE1, CE2, CM1, CM2)

-Collège (6ème, 5ème, 4ème, 3ème).

Une  étude  de  terrain  est  faite  entre  les  volontaires , les  femmes , les  membres , qui  permet une  bonne  gestion  ,l’élaboration  d’une  feuille   de  route   pour  organiser  le  projet. La  feuille  de route  permet  de  voir  en  large  le  déroulement  de  la  mission.

Sur  le projet :

Les  matinées  sont   consacrées   à  l’alphabétisation  des  femmes  , des  discutions  portant  sur  leurs  activités quotidiennes .

Les  après- midis   sont  consacrés  aux  animations  djembé , ambiance  entre  les  femmes  et  les volontaires   de  l’association, l’intégration familiale, visite  des  champs .

CONTENU  GENERAL  DES  COURS

CP1/CP2/CE1/CE2 /CM1/CM2 :

Alphabet  et  syllabes,  prononciation, identification  et  lecture  des  lettres , formation  des  lettres, dictée  de  syllabes,  vocabulaire  des  couleurs,  présentation  de  la  personne  et  vocabulaire  usuel.

6ème/5ème/4ème/3ème :

Il    s’agira  de  soutenir  les  jeunes  en  Mathématiques, Sciences   Physiques, Français, Anglais.

Objectifs :

-Relever le niveau des enfants  et  des  femmes  rurales

-Aider  des  enfants   et  femmes 

- Contribuer  à  l’épanouissement  des  enfants  et  des  jeunes  vivant   dans  les  milieux  reculés

-promouvoir  l’enseignement  en  milieu  local

- Soutenir  la scolarisation des  enfants   grâce  aux  cours  et  dons.

*Camp   chantier   de  sensibilisation portant  sur  les  MST/VIH-SIDA  ou sur   le PALUDISME :

Ce  type  de  chantier  implique   une  forte  mobilisation  des  populations  de  la  localité  dans  la quelle   les  sensibilisations  se  tiendront  grâce  à  des  animations  afin  de  rassembler  un  maximum  de  personnes,  avant  de  passer  à  l’action. Les villageois  participent  généralement nombreux  à  ces  missions  humanitaires  .Les  autorités  des  collectivités  jouent  un  grand  rôle aussi  dans  la  mobilisation  du village .Les  volontaires  auront  à  procéder   suivant  une bonne feuille de route qu’ils auront à établir avec  les animateurs et le bureau  exécutif  qui  a  une connaissance  préalable  du  lieu   ou  se  tiennent   les   sensibilisations. Les sensibilisations  peuvent se faire  sur  une grande place publique, ou  sur  un terrain de football  ou  à  l’occasion  d’un  galla  organisé   par  l’association. Ce serait  des  sensibilisations  de  masse.

Les  volontaires  depuis  Lomé  recevront  une  petite  formation  sur  les  IST/VIH-SIDA  ou   sur  le PALUDISME , ce  qui  leur rendra  la  tâche  facile  pour  la formation  et  sensibilisation  des  villageois.

Ce  chantier   pourra  consister   aussi  à  aller  de  porte  en  porte, sensibiliser  la  population  sur les moyens  de  prévention  ou  de  lutte  contre les IST/ VIH –SIDA  ou  le PALUDISME..

LES TRAVAUX

 La  sensibilisation  de  masse  est  celle  qui  se  tient  à plein air  sur  appel  de  la  population qui répondra  massivement, par  les  autorités  de  la  collectivité locale  faciliteront  l’appel  afin que les hommes ,femmes  et  jeunes  répondent. Les   sensibilisations   se  feront   tous  les  matinées sur une place  publique, au   marché….. ..

Les  moyens  d'action  de  mobilisation  et  de  sensibilisation  des  populations  sont : l’animation djembé  avec   les causeries  débats,  les  jeux,  le  marathon,  tournoi  de football,  le théâtre, distribution  des  préservatifs  et  ou  de  moustiquaires , des  prospectus ,  affiches .

Les  volontaires   de  MSVD-TOGO  (nationaux  ou  expatriés) se  produiront  à  la  fin  du  chantier   habiller    traditionnellement  . Les  sensibilisations  seront  soutenues  par  le  partage  ou  la distribution   des  préservatifs , fémidoms , moustiquaires. Les  volontaires  travailleront  de  7 heures -12heures  c'est-à-dire  5  heures par jour   avec  des  après- midis   réservés  à  l’intégration  familiale  qui  consistera  à  aller  à la  découverte   des   richesses  culturelles  togolaises, apprendre  plus  sur  la  notion  de  famille ,traditions, cultures   en  Afrique.

C’ est  possible  aussi  de faire   l’intégration  familiale  les  matinées  et  les  sensibilisations   les  après – midis  compte  tenu  de  la  disponibilité  des  villageois.

Objectifs :

-Promouvoir  la santé  en  milieu  rural  dans  l’intérêt  de  nos  populations.

-Lutter  contre  le  VIH-SIDA/Le paludisme

*Camp  Chantier  de  reboisement:

Ce  sont  des  camps  chantiers  de   sensibilisation   sur l'environnement. Les  activités  de  ce chantier  consisteront  à  encourager  le  reboisement  en  milieu  rural  ,à  sensibiliser  sur  les dangers   de  désertification  , faire des  activités  de   campagne  propre .Les activités  auront  lieu partout  au  village. Une  campagne  de  sensibilisation  sur  les  conséquences  de  l'abattage anarchique  des  arbres, les  feux  de  brousse  sera  organisée  afin  de  faire  appel  de  conscience et de responsabilité  de  la  part    des   paysans   qui   se   livrent  à  ces  pratiques .

Les  volontaires  organiseront  des   animations   et  des  formations  sur  l’environnement.

LES TRAVAUX

Les  travaux  à  faire  consisteront    à  remplir   des  sachets  de sable et de fumier,  à  y  mettre  les pépinières  et  les  arrosées. Il  faut   débroussailler   les  parcelles  à  reboiser  puis   mettre  en  terre les  plants. Les  heures  de  travail  sont  généralement    de   5   heures  les  matins, les  après- midis  seront   consacrés  aux  activités  culturelles  avec  la  communauté  du  village  d’accueil.. Les   volontaires  seront   aidés   par  les  paysans  qui  ont  une  grande  expérience  dans  ce  domaine pour   une  bonne  sélection  des  pépinières  fertiles  et  de  type  forestier  pour des raisons de résistance. Une  campagne   tournera  autour  de  la  protection  de  l’écosystème  ou  de l’environnement, de la  sensibilisation sur  les  conséquences  de  l'abattage  anarchique  des  arbres, des  feux  de  brousse .

-Objectifs :

-Sensibiliser   sur  les  dangers   de  désertification   et  sur  l’importance  du  reboisement

-Susciter  une  prise  de   conscience  vis  à  vis   du  changement  climatique ,faire  comprendre  aux populations   éloignées    l’intérêt  et  l’avantage   de  la  protection  de  notre  environnement .

-Sensibiliser  sur  la  protection  de  l’écosystème, les  dangers  de  désertification.

*Camp   chantier   de   rénovation  de  bâtiment  scolaire/dispensaire/bibliothèque :

Ce  type  de  chantier  consiste  essentiellement  à  la  réhabilitation  des  bâtiments  scolaires  /bibliothèques, des  infrastructures  sanitaires  ou éducatives  afin  de  permettre  à  la  population  de  la  communauté  bénéficiaire  d’avoir  des  conditions  de  vie  et  d’études  plus  descentes. Les enfants  auront   un  cadre  de  formation  plus  viable  et  sain  pouvant  jouer  un rôle  positif sur  leur  formation. Les  travaux  de  tout   genre  comme : la  maçonnerie , la menuiserie, la  peinture  ou le  badigeonnage  sont  à  l’ordre  du  jour. Quant  à  ce  qui  concerne  la  maçonnerie :  Nous aurons  à   réparer  les fissurations   , si  possible  réparer  les  sols  de  certaines   salles de classe .C’est possible de reprendre  des  mûrs  en mauvais état.

Quand  à  ce  qui  concerne  la  menuiserie :des  travaux  de réparation  des  table – bancs, des  tables  d’étude  seront  faits   sur  le  chantier  pour  améliorer  les  conditions  d’étude  des  enfants, rendre   plus   accessible   les  salles  de  classe   aux  enfants  et  jeunes . Ce  chantier  constitue  un   centre  de   partage  de  différentes  cultures  et  savoir faire , au service de l'œuvre  sociale et humanitaire.

Pour  le  badigeonnage : il  sera  fait  par  les  volontaires  de  MSVD-TOGO (nationaux  et  expatriés ) à  l’intérieur   du  bâtiment  si possible  à l’extérieur .

Le  volontaire  s’engage  à  travailler  5 heures  par  jour  pour  des  raisons  de  sécurité .Les  après- midis   seront  réservés   à  des  activités  d’animation  djembé +cours  de  dessin   aux  enfants. Les  activités  culturelles  peuvent  être   aussi  organisées   comme : l’intégration  familiale. Le  volontaire doit  être  disposé  à  accepter  et  respecter  la  culture  du  village  accueillant  pour  mieux  jouir  des richesses  artistiques  sous  diverses  formes  telles  que  la  peinture  murale, l’ art, la  danse, la  réalisation  de  panneau  de  sensibilisation,  sketch, théâtre .

LES TRAVAUX

Les  volontaires  feront  essentiellement  la  petite  maçonnerie  qui  consiste  entre  autre  à fabriquer  si  nécessaire  des  briques,  ramasser  du  sable  et  chercher  de   l'eau, réparer  les  mûrs fissurés, les  sols  cassés …), la  petite  menuiserie  et  peinture ( peinture  des  portes,  fenêtres, réparation  des  bancs, des   classes  etc.)

Les  travaux  de  ce  chantier  consisteront  aussi  à  préparer  et  animer  des  ateliers  de  peinture  et de  discussion  avec  les  jeunes  du  village  sur  les  sujets  d'actualité  à  savoir :  le  trafic  et  le travail  des  enfants,  la  lutte  contre  la  déforestation,  la  protection  de  l'environnement, l’ éducation  en  milieu  local , surtout  de  la  jeune  fille ,  les sensibilisations  sur  les  IST/VIH-SIDA.

Le  chantier   se  solde  souvent  par  des  expositions    artistiques  , œuvres  des  ateliers  de  peinture ,  présentation  de  pièce  de  théâtre,  danses  et  percussion,  batik,  céramique...)

-Objectifs :

-Contribuer   à  la  rénovation  des infrastructures sanitaires et éducatives en milieu rurale, et local

-Contribuer   à   l’épanouissement   des  enfants   en  milieu reculé.

*Camp  chantier  de  Construction  de  bâtiment  scolaire/dispensaire/bibliothèque:

Le  Togo  grâce  aux  mesures  prises  dans  le  cadre  de  la  réforme  de  l’éducation  de  1975 ,  et  aux  importantes  contributions  des  parents  et  des  collectivités  locales  ainsi  que des  partenaires en matière  d’éducation,  a  connu  une  expansion  rapide  de  son  système  éducatif  au  cours  de la période  de 1975 à 1980, le taux   de  la  scolarisation dans les primaires  a  ainsi  atteint  le  chiffre  de 71%  en  1980.

Alors   le programme  d’ajustement  structurel  mis  en  place  à  partir  de  1983 en  vue  de  faire  face  à  la  crise économique  et  financière  au  début  des  années  1980  et  les  graves  troubles socio  politiques  du  début  des  années  1990  ont  eu  des  répercussions  négatives  sur  le  niveau de  vie  des  populations  et  sur  les  capacités  d’intervention  de  l’Etat  dans  les  secteurs  sociaux notamment  ceux  de  l’éducation  et  de  la  santé.

Cette  situation  aggravée  par  la  suppression  en  1993  de  la  coopération  financière  avec  certains bailleurs  de  fonds  principalement   l’Union Européenne,  a  considérablement  réduit  les  espaces de  liberté  de  l’Etat  vis  à  vis  des  contraintes  économiques  et  démographiques.

Une  conséquence  de  cette  situation    a  été  la mauvaise performance globale. La valorisation de l’éducation qu’impliquent les êtres humains sur la terre ne peut avoir une meilleure qualification ; lorsque les outils nécessaires pour une meilleure éducation sont mis à la disposition des êtres humains. Pour que les villageois ne se déplacent pas vers les villes avant de se spécialiser dans leur éducation. Ceci nous amène à l’établissement d’une bibliothèque dans les écoles villageoises.

Avant le départ

Les volontaires devront mettre tout en œuvre pour amasser un maximum livres et bouquins via diverses  actions de collecte de dons et auprès de diverses associations (Amnesty International, Emmaüs…). En revanche, certains livres seront  achetés en France et au Togo des ouvrages de littérature africaine dont les besoins sont importants. Certains supports pédagogiques (alphabets géants, planisphères, tables de multiplication…) afin de décorer le local seront conçus préalablement également.

Sur place

Nous prévoyons de construire le bâtiment, de le décorer, de construire d’aménager des étagères, de classer et de répartir les ouvrages selon différents genres, en collaboration avec l’ensemble des habitants du village.

Notre idée

C’est d’impliquer  les villageois, adultes  et  enfants,  dans  ce projet, afin qu’ils se sentent concernés et qu’ils aient envie de s’y investir après notre départ. Tout le matériel nécessaire (peintures, matériel de bricolage fournitures diverses) sera acheté sur place afin de favoriser l’économie locale. Inciter les enfants, jeunes, et villageois à la lecture comme source de formation  et de distraction. Cette bibliothèque sera principalement axée sur la littérature africaine qui leur permettra de valoriser leur culture et d’avoir à disposition des ouvrages indisponibles et rares fautes de moyens.

ANALYSE  DE  LA  SITUATION  EDUCATIVE  AU  TOGO :

Le   Togo  est  un pays  francophone dont  le système  éducatif  est  très  semblable  à  celui  de  la  France  par  exemple. Cependant   celui-ci  est  confronté  à  une  multitude  de  problèmes.  Hormis l’application  qui  date  de  la  réforme  de  1971,  il souffre  d’un  manque    d’ infrastructure  scolaire  et  d’une  pénurie  d’enseignants.  Le  taux  de  scolarisation  entre  1990 et  2000  a considérablement  baissé   et  est  passé de 72% à 67% .Actuellement  on  note  une  légère  hausse jusqu’ à  70%.

Cependant,  compte  tenu  du  niveau  de  vie  de  plus  en  plus  bas  de  ces  populations  rurales,  les infrastructures  socio- éducatives  et  sanitaires  se  trouvent  dans  des  états  délabrés  et  nécessitent  d’être  rénovées  ou  construites.

. Problèmes   communautaires :

Malgré  l’effort  de  sensibilisation  faite  par  les  responsables  du  CVD,  et  les  autorités administratives  locales,  les  problèmes   socio-économiques  restent.

  ACTIVITES  ECONOMIQUES  DU  MILIEU :

La  population  de la plupart  des    villages    est  essentiellement  paysanne. On  y  cultive  du  maïs, de  l’arachide,  l’igname,  du manioc,   du  haricot  et  autres  produits  vivriers.  A  part  l’agriculture, on  pratique  l’élevage  de  moutons,  chèvres, volailles  et  porcs… pour  leur  propre  consommation. A   côté  de  cette  activité  agro-pastorale,  les  femmes  assurent  le  commerce  des  produits  de premières  nécessités.

  INFRASTRUCTURES :

Le  village  n’a  bénéficié  d’aucune  autre  infrastructure  adéquate  mis  à  part  un  bâtiment scolaire.   Il  existe   des  cases  de   santé  mais  pas  de  construction  de  bâtiment  de santé/bibliothèque .Pas    d’adduction  d’eau  potable.

A     ATTI-TOUWUI  une localité située à 70 Km de la ville de Lomé, disons à quelques mètre d’ASSAHOUN  les élèves  en  manque  de  bâtiment  scolaire / dispensaire/ bibliothèque. Au  CEG  les élèves  étudient  sous  des  pailles  ou  dans  les  cases .Ils sont  gênés  par  la pluie   en  saison pluvieuse.

Problèmes :

 a) sur le plan sécurité :

Le  CEG a besoin  d’  une  clôture  pour  la  protection  des  enfants  pendant  les  récréations. Malheureusement on note une absence de clôture  de  l’enceinte scolaire.

Les  salles  de  classe   en   argile   ou  parfois   sans  clôture    impliquent  la libération des  élèves en   saison  de  pluie .

b) Sur  le plan cadre de vie

Les  élèves  sont  pendant  la saison  de pluie  confrontés  à  des problèmes  d’intempéries et d’éclairage. Les cours  sont  pendant  ces périodes  interrompus. Il  faut  noter  également l’inexistence  de  lieu  de  réjouissance,  et  manque   d’eau  potable  dû  à une pompe en panne.

c) Sur le plan matériel

L’un  des  problèmes  majeurs  est  l’insuffisance  des  tables  bancs.  Les  élèves  s’asseyent  3 par bancs  plus souvent. Les  quelques  tables  -bancs  dont  dispose  l’école  sont  dans  un  état  délabré .

Objectifs spécifiques :

-  Pallier au manque d'infrastructures   socio éducatives  et  sanitaires  en  milieu rural

-   Participer à la construction ou à la rénovation  des  équipements  socio  collectifs  dans  les  milieux défavorisés.

-Construire  ou  rénover   des  centres  de  jeunes,  dispensaires,  latrines  publiques,  bibliothèques , bâtiments  scolaires  en  collaboration  avec  les  communautés  locales.

PROJET  DE CONSTRUCTION  D’UN  BATIMENT  SCOLAIRE /DISPENSAIRE/BIBLIOTHEQUE :

Face à  tous  ces  problèmes   mentionnés,  l’ un de nos grands  objectifs   visé   est  de  doter  le CEG du village, d’un  bâtiment  scolaire  moderne  équipé  des   tables  bancs  pour  permettre l’amélioration  des    conditions  de  travail  et  d’étude  des  enseignants  et  élèves.

A. Organisation et modalité d’exécution du projet.

L’exécution  du  projet  sera  placée  sous la  supervision  de l’Association , des  volontaires ,  du   CVD et   du  comité des parents d’élèves.

-Objectifs :

-Contribuer  à  la rénovation  et  à   la  construction   des  infrastructures   sanitaires  et  éducatives  en milieu rurale.

* Camp  chantier  artistique:

C’est  un camp  de production artistique, d’exposition , de  découverte   de  cultures, traditions,  histoire  contemporaine   africaine  ou  togolaise .Durant  ces  camps,  les  volontaires  sont  initiés aux  techniques  de  l'artisanat africain : BATIK (décoration, vestimentaire), poterie  traditionnelle, percussion, danses  africaines,  confection  de  colliers  , bracelets  à  base  de  perles  …. Afin  de permettre  aux  volontaires   de  vivre  des  moments  inoubliables. Nous  offrons  aux  participants des  séances  d’animation  traditionnelle  au  rythme  et  son  de  djembé  et  de   danses  africaines.

LE TRAVAIL :

Cinq  heures  d’activités  par jour.  Tous  les jours  ou  disons  les  matinées  sont  réservées à  des activités  de  peinture  comme  le  réalisme, les portraits ,l’ abstrait. Divers genres de dessin  seront   réalisés. Les volontaires auront  à faire  des  châssis  ou  des  cadres,  fixer  des  tissus .Ils auront à   préparer  les toiles   avec   de  la  faume  et  de  la  Cole ,passer   aux  dessins  esquisses ,avant  de passer  à  la  réalisation  des  peintures. Avant  de  passer  à  la  peinture  il  y  a  une possibilité de prendre des photos  des  réalités  africaines  comme : portraits ou photos  d’enfants démunis, paysages  africains, faire  de  l’intégration  familiale , se  renseigner  sur  l’histoire  togolaise  avant d’entamer  les   peintures  abstraites. Des  activités  de  percussion  aussi  sont  initiées  par  les volontaires  de  l’association, la  sculpture  est  au  rendez  vous  aussi  pour  les  volontaires  qui souhaiteraient  en  faire ou  apprendre. Le  thème  de peinture  retenu  cette   année  est :

LES ENFANTS  D’AFRIQUE, LEUR DONNER LA JOIE DE VIVRE. Ce  thème  a tellement  inspiré  plein d’artistes   avec  lesquels  nous  avons  eu  à  travailler  depuis  2010. Des  dessins  ou  peintures  nés de  ce  thème   ont   vraiment  été   des  grandes  œuvres    engagées et  humanitaires  qui   ont  suscitées  de  la  part  des  visiteurs  des  causeries  débats , des  questions  et  une  prise  de conscience   vis  à   vis  de  la  situation  des  enfants  démunis   des  collectivités  locales, inconnus pour   la majorité   des   admirateurs .Les  œuvres   ont  reflété  la  vie  des  enfants  démunis  les  larmes  yeux, leurs   sourires , leur   épanouissement, sans sandalettes, des  enfants   au  champ   tandis  que  d’autres  sont  aux  cours, les futurs  élèves   portés  par  leurs  mères….Des  activités  de batik  pourront  être   réalisées   aussi . Les  volontaires  ont  le  choix  aussi  de  choisir  la  réalisation d’un projet  de  batik.

Ces  camps  chantiers  sont   ouverts   en  réalité  aux  volontaires  qui   ont  un  niveau  minimum ou maximum  en  dessin  ou  pouvant  prendre   des  photos  pour les artistes ou  ayant  l’  envie  d’apprendre  les   formes  de  peinture ,les  aspects  de  réalisation  de  peinture  à thème     traditionnel  et  humanitaire. Nous   accueillons aussi  des  volontaires   qui  veulent   partager  avec les   artistes  d’ici    leur  connaissance.

Pour  ce  type   de  projet  artistique   c‘est  la volonté de se mettre   au service de l’humanitaire  en partant   de  l’art  qu’on  retrouve  au  centre  de  ces  prestations.

Les  volontaires    réaliseront  le  projet  les  matinées. Les après-midis   seront  réservés    à l’animation   avec  les  enfants  /ou  l’ intégration familiale/ou  la  photographie  pour  les peintures/ ou  des  séances    de  sensibilisation  sur  les IST/VIH SIDA ou   le  Paludisme.

 

EXPOSITION  ISSUE  DES  ATELIERS :

Ces  ateliers  de  peinture, de  batik , de  percussion, de  sculpture  sont    suivis  d’ exposition d’art  pour  les  artistes  à  Lomé ,  dans  une  galerie  de  la  place  ou  au  Centre  Culturel  Français  ou à l’Institut  Goethe   avec  la  présence  des  médias  pour  assurer  la  promotion  de  l’art ,de  la culture  et  des  artistes.

EXPOSITION –VENTE  DES  ŒUVRES :

La  vente  de  ces  peintures  sert  à  acheter   des  équipements  scolaires    aux  enfants  bref   à  faire des  dons  aux  enfants . Il  a une  possibilité  de  désignation  d’  un  volontaire  pour   assurer  si possible  la  vente  de  ces  peintures  à l’étranger  afin de  récolter  des  fonds  pour  une  cause humanitaire ,soutenir  des  enfants , organiser   des    projets   dans  l’intérêt  des  enfants  démunis comme : le  lancement  d’un   projet  de  construction  de  Bâtiment  scolaire  pour les  enfants  placé  sous la directive d’  un  volontaire  expatrié.

LIEUX    D’EXECUTION  DU  PROJET :

Le   Projet  de production  artistique  peut  avoir  lieu  à  Lomé , à  l’hébergement   de  l’association  ou  à  la  campagne. Le  lieu  d’exécution  du  projet  peut  encore  servir  de  cadre   pour  l’exposition des  œuvres. En ce moment  c’est  à  l’association  de  gérer  les  invitations  (celles   des  collectionneurs  ,des  visiteurs, certains   médias…)

BESOINS    DE  MATERIELS : 

Compte  tenu  de  la  rareté  des  matériels   de peinture  au  Togo  nous  recommandons   de  temps en  temps  de  la  part  des  volontaires  qui  souhaiteraient  participer  à  ce  genre  de  projet , l’effort de ramener  des  matériels  comme :la  peinture  à  huile ,l’acrylique, des  pinceaux , du  fusains   pour les  ateliers ; Les  pierres   noires, les  sanguines, les  pastelles  pour  des  cours  de  dessin  aux enfants les  après  midis .

LES  ARTISTES :

Les  artistes  sont  en grande partie  des  jeunes  artistes , des  rastas  peintres, des  sculpteurs, artistes  percussionnistes, artistes  perlistes ; les   artistes  sont   expérimentés  ayant  des  parcours  professionnels.

Les  volontaires  peuvent  être  des  amateurs  ayant  envie   d’apprendre  la peinture ou d’enseigner      les  dessins  , la  batik, la  sculpture, les  danses  contemporaines, ou   étant  des  professionnels  ayant  la  volonté  de  se  mettre  au  service  de  l’humanitaire  par  leur  savoir  faire  en peinture ,dessin, photographie. On  peut  avoir  des  volontaires  qui  souhaiteraient  prendre  des  photos  pour  les  artistes  peintres…

-Objectifs

-Promouvoir  l’art  et  la  culture  togolaise

-Apprendre  plus  sur  la  peinture,  l’artisanat /le contemporain

-Initiation des   enfants  à  la peinture/ au dessin.

-Faire  découvrir  les  richesses  africaines  au  monde  entier

- Favoriser   un  échange  enrichissant  entre les  enfants / villageois  et  les  volontaires  artistes  participant   aux  activités.

 

*Camp   chantier  de  Construction de latrine traditionnelle :

 Pourquoi   construire  des   latrines  publiques ?

 Dans  certains  villages  il  y  a  une  difficulté  d’ accès  au  latrine  pour des raisons  d’ insuffisance  ou  de manque. Cependant   dans  certains   villages  tous  les   habitants   utilisent  un  seul  et  même latrine  traditionnelle. La  majorité  des  gens  peuvent  faire  leurs   besoins  au  champ.  Le  pire  c’est que  certaines  écoles  ne  possèdent  pas   de  latrines ,  alors  on  pourra  se  demander  où   est- ce que  les  enfants  ou  élèves  font  leurs  besoins .Pour  faciliter  leur  formation  et  accélérer  leur scolarisation  , nous  avons souhaité   qu’ils  aient  des  WC  à  coté  de  leur  école .

Nous  avons   programmé  la  construction   de  plus  de  10 WC  dans  diverses  localités  en manque. Nous   avons   déjà   réalisé   la construction  de   5  WC  .D’après  nos  recensements   récents  on  est  tombé  sur  les  localités  comme :  ANDO-CENTRE , ANDO-BEDO , ATTI-NOUFOUN, ASSOUKONDI…..

Certaines  localités  ne  disposent  pas  d’assez  de  latrines   alors  il  se  pose  un    besoin  de construction. Les  habitants   de  ces  milieux  reculés   n’ont pas les moyens   d'équiper  leur  maison de  latrine  individuelle. La  population  pauvre  n'a  donc  pas  d'autre  solution  que  d'aller  dans  la brousse  environnante. Cette situation    est   également  source  de  problèmes  sanitaires  (certains villages  ont   déjà   connu   des  périodes   de  choléra  ainsi que  plusieurs  années  de  diarrhée rouge , à cause  des  excréments  humains  qui  sont   en  décomposition  à  l'air  libre).

Les  conséquences  sur  l'environnement  sont   aussi  néfastes ; en  effet,  les  eaux  de  ruissellement drainent  ces  déjections  vers  la  rivière  et  les  points  d’eau   souvent  ,qui  coulent   en  contrebas du village. Ce phénomène  de  ruissellement  peut  entraîner  une  pollution  microbiologique  pour les  habitants,  les  animaux  qui  utilisent  quotidiennement  l'eau  de  la  rivière.

Les objectifs :

-Soutenir   les  initiatives  de  développement  à  la  base.

 - Sensibiliser  les  populations   locales  sur les  questions  environnementales. (Déforestation, déchets, hygiène  etc.)

-Répondre  à  l'absence  et  au  manque  d'infrastructures  sanitaires  à  la base.

* LES  PARTENAIRES :

Ecole des  Facultés  des Sciences (FDS) de L’Université  de Lomé(UL) et certains  étudiants, les étudiants des  BPA  et BPV (Biologie  et Physiologie  Animale ou Végétale), les   scouts, groupe de personnes motivés  et  disponible  etc.... Les associations  de  la  place  avec  lesquelles nous travaillons comme : CAD –Togo. Les  associations  et  groupements  locaux  du  village  en question.  Notre association  grâce  à  son  staff   organisé,  assurera  la  communication  avec  les  partenaires locaux,  les volontaires ,les autorités  des  collectivités  locales.

 

*Camp   chantier  de  Sos-orphelinat :

Le  projet  de  Sos-orphelinat  consiste  à  prendre  en  charge  un  orphelinat  de  plus  de  20  enfants élèves. Ils   sont  à  prendre  en  charge   temporairement   par  les  volontaires  de  notre  structure. Le projet  repose  sur  3  volets :

 

1er volet 

 

Le  premier  volet  consiste  à  une  intégration  des  volontaires  de  MSVD   dans  l'orphelinat, recenser  les  enfants , prendre   contact  avec  les   dirigeants  de  l'orphelinat. L'établissement  d'un emploi  de  temps  et  une  programmation  des  activités  seront faits . Les  volontaires  expatriés seront  guidés  dans  la  réalisation  des  activités  par  un groupe  de   volontaires  nationaux   et  les membres  du  Bureau  Exécutif  de  MSVD-TOGO.

 

2ème Volet 

 

Le  second  Volet  se  traduit  par  le  lancement  des  activités  d 'ordre  éducatif, psychologique  en  faveur  des  enfants. Des cours de langues, écriture, calcul mental, calcul rapide, récitation, jeux, dessin, peinture  seront  faits  avec  les  enfants  du CP1 au CM2.

 

Des  cours  de  Français,  Anglais, Sciences  Physiques, Mathématiques, Histoire, Géographie seront  faits   avec  les  enfants  orphelins  de  6ème en 3ème.

 

Les  cours  se feront   à  l'orphelinat, dans ce cas ce sont les volontaires de MSVD-TOGO qui iront  vers  les  enfants.

Les  Volontaires  de  MSVD-TOGO  seront  les  maîtres  et  maîtresses  ou  tuteurs   des enfants  et  rédigeront  eux même  une feuille  de route pour une bonne organisation  des activités  du premier  jour  au  dernier. Ce  qui signifie  que les enfants qui auront à prendre part à la formation bénéficieront  des dons, des cadeaux que les volontaires auront à les apporter ou que l’association  aura à les offrir.

Les  cours  débuteront  sur  un  bon  programme  défini   par  le  Bureau de la dite structure  en fonction  de  la  disponibilité  des enfants  au sein  de l’orphelinat, en  parfaite collaboration   avec  les volontaires  expatriés et nationaux . La   proposition de tout un chacun   sera  prise  en  compte  pour  la  bonne  avancée de la mission.

 

Les  après –midis  seront  réservés  aux activités  d'orphelinat -propre. Des activités qui consistent  à  rendre  propre  l'orphelinat  , faire si possible un réaménagement ,faire  des animations  djembé, des  jeux  avec  les enfants ,leur  faire  laver   leurs vêtements .

 

3ème volet

 

Ce  volet  implique  la  fin  du  projet  ou de la mission .Il consiste donc à faire des dons aux enfants ,procéder  à  des échanges de cadeaux entre les enfants et  les volontaires expatriés. Une  petite fête est souvent organisée pour les enfants avant la fin de  la  mission. Ce  volet  implique  la  prise de congé  des volontaires.

 

CONTENU  GENERAL  DES  COURS

CP1/CP2/CE1/CE2 /CM1/CM2 :

Alphabet  et  syllabes,  prononciation, identification  et  lecture  des  lettres , formation  des  lettres, dictée  de  syllabes,  vocabulaire  des  couleurs,  présentation  de  la  personne  et  vocabulaire  usuel.

6ème/5ème/4ème/3ème :

Il    s’agira  de  soutenir  les  jeunes  en  Mathématiques, Sciences   Physiques, Français, Anglais.

Objectifs :

-Relever le niveau des enfants  orphelins

-Aider  et soutenir  la formation   des  enfants   démunis 

- Contribuer  à  l’épanouissement  des  enfants  et  des  jeunes  orphelins  vivant   dans  les  milieux  reculés et  à Lomé.